Deux lieux d’exception à découvrir en Amérique du Sud

Salar d’Uyuni

En dehors de son immensité, l’Amérique du Sud est une destination surtout aussi réputée pour ses extraordinaires sites naturels. Mes coups de cœur sont le Salar d’Uyuni et Huchuy Qosqo que je recommande aux amoureux de l’écotourisme et des grandes espaces.

Le Salar d’Uyuni

Les sites spécialisés ne manquent pas pour préparer son voyage surtout si vous pensez vous envoler à l’autre bout du monde comme en Bolivie par exemple. C’est en effet dans ce pays que vous pourrez partir à la découverte de Salar d’Uyuni, le plus grand désert de sel au monde. Localisé au cœur même des Andes, ce site spectaculaire s’étend sur près de douze mille mètres carrés et ne fait qu’un avec le ciel.

Pour ceux qui cherchent l’originalité, voici une destination tout à fait atypique. J’ai adoré chaque instant que j’ai passé là-bas. Pour accueillir les touristes qui sont de plus en plus nombreux chaque année, un hôtel se trouve non loin de cette gigantesque plaine saline. Toutefois, je vous recommande la formule "chez l’habitant", si bien sûr vivre dans la rusticité ne vous effraye pas.

À la fois aimables et accueillants, les paysans locaux seront très contents de vous accueillir chez eux. Partez à la rencontre d’une population très chaleureuse et partagerez leur quotidien. Vous vivrez une expérience humaine hors du commun. Et lorsque vous ne serez pas en compagnie de ces gens sympathiques, vous aurez parfaitement de quoi occuper vos journées entre l’exploration des différentes îles, la visite des villages, sans oublier les musées.

L’Huchuy Qosqo

Huchuy Qosqo

Vous êtes surtout branché site archéologique ? Je vous recommande les yeux fermés le Huchuy Qosqo. Perché sur ses trois mille six cents mètres d’altitude, dans la magnifique vallée de l’Urubamba, le Petit Cuzco n’est ni plus ni moins qu’une ancienne résidence des rois incas. Et même si entre temps, les conquistadors espagnols y ont aménagé une ferme, on peut toujours y admirer de superbes bâtiments en torchis et en pierre s’organisant autour d’une kallanka.

Toutefois, son canal d’irrigation bordé de pierres de huit cents mètres de long reste pour moi l’attraction principale d’Huchuy Qosqo. Une véritable prouesse architecturale qui n’est malheureusement accessible qu’à dos de cheval ou à pied. Mais ne vous inquiétez pas, la randonnée sera une véritable partie de plaisir. Avec comme image de fond des sommets enneigés, les paysages sont très variés et leur beauté est vraiment à couper le souffle, dans tous les sens du terme du fait de l’altitude, même si l’air des montagnes est à la fois pur et vivifiant.

Prévoyez de bonnes chaussures de marche et de grosses chaussettes en laine. Mettez des tee-shirts en coton légers avec des manches longues et tartinez votre visage de crème solaire haute protection. En effet, dans la mesure où le site est en altitude, le soleil tape très fort. Le camping en bivouac sur place est tout à fait possible, mais dans ce cas-là, faites-vous accompagner d’un guide local. Et si vous comptez rester plus longtemps, louez également les services de porteurs pour acheminer vos matériels et vos équipements. Enfin, ne buvez que de l’eau en bouteille cachetée ou utilisez des pastilles de purification d’eau.

Écrit par Vanessa le dans Au détour de l’Amérique

Au détour de ce billet, laissez un com

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : kag94t5yqu